Electrification école 2019

Electrification solaire de l'école de V2

Vendredi 2 août, après la cérémonie d'inauguration du forage, tous les invités ont repris la route (ou plutôt la piste) pour se rendre à l'école de V2 à quelques kilomètres.

Le directeur, les enseignants, les élèves et les parents étaient nombreux pour assister à l'inauguration de l'électrification solaire des 6 classes de l'école et de la cour de récréation.

Grâce à l'électricité, les CM1 et CM2 vont pouvoir étudier plus tard maintenant. D'ailleurs le directeur de l'école et les enseignants se sont engagés à faire travailler les enfants tous les jours jusque 18h00 pour améliorer les résultats au CEP.

Là encore, notre parrain, Mr Zoungrana a montré sa générosité en proposant de payer à 2 jeunes du village une formation à Ouagadougou pour apprendre à entretenir l'intallation solaire ! 

 

 

Après les discours et la visite de l'école, les parents d'élèves ont encore une fois montré leur reconnaissance en offrant des cadeaux:

- un mouton

- des arachides

- des coqs

- des oeufs

 

Nos remerciements à Bénédicte Breux et son association " Les petits écoliers du Père Joseph" qui a participé à ce projet en donnant 1000 euros.

http://petitsecoliers.canalblog.com/

Vidéos

La lumière dans les classes : https://youtu.be/Zz9Zf72cWXo

Les discours et les danses : https://youtu.be/v27GcBy8DYo

Projet d'électrification de 6 classes dans le village de V 2

Situation

Dans la région du Plateau Central du Burkina Faso, Province du Ganzourgou, se situe le village de  V2 à 30 Km au sud-est de Nedego.

Nedego

 

La population de V2, évaluée à 1700 habitants est essentiellement paysanne, c’est à dire qu’elle vit de l’agriculture, du maraîchage  et de l’élevage.

La ressource annuelle d’une famille de 6 à 8  personnes se situe entre 150 et 300 euros. Cela laisse donc entendre que la population est assez pauvre.

 

Les besoins

L’école primaire de V 2 est constituée de 6 classes : CP1, CP2, CE1, CE2, CM1, CM2. 

L’éducation est synonyme de meilleures conditions de vie. Cette éducation n’est malheureusement pas accessible à tous au Burkina Faso. De nos jours, 65% des garçons et 61 % des filles sont scolarisés en primaire et on passe à 21% des garçons, 17% des filles scolarisés en secondaire. Le nombre d’enfants dans les ménages (6 en moyenne) et le coût de la scolarisation  (15 euros par an  à l'école primaire et entre 50 et 100 euros au collège) obligent les parents à ne pas inscrire tous leurs enfants à l’école.

         

Le directeur de cette école souhaiterait avoir de la lumière dans les classes par l'installation  solaire afin de permettre aux élèves de continuer à étudier à la tombée du jour (à 17h30 il fait noir au Burkina). L’électricité permettrait également de ventiler les classes en période sèche, quand il fait entre 45 et 50 degrés dehors. Ainsi les résultats aux examens de fin de cycle seraient meilleurs.

Les lettres et les différentes démarches faites au niveau de l'administration locale (mairie) et de l'éducation de base sont restées sans suite...

C'est pourquoi les parents d'élèves, les enseignants et le directeur de l’école de V 2 nous ont interpellés pour demander de l'aide.

Devis estimatif

Achat matériaux: 

3628 euros

 

Main d'oeuvre:

305 euros

 

Coût total du projet:

3933 euros

 

Dsc07159

×