Electrification école de V3 2021

Les 3 classes financées par l'association et inaugurées le 25 octobre 2020

Les 3 mêmes classes en juillet 2021 avec l'électricité

20201025 064152
Dsc03748

Vendredi 23 juillet, notre présidente est retournée dans le village de V3 où l'association avait financé la construction de 3 classes.

Le directeur, les enseignants, les élèves et les parents étaient nombreux pour assister à l'inauguration de l'électrification solaire des 3 classes de l'école et de la cour de récréation.

 

Grâce à l'électricité, les CM1 et CM2 vont pouvoir étudier plus tard maintenant. D'ailleurs le directeur de l'école et les enseignants se sont engagés à faire travailler les enfants tous les jours jusque 18h00 pour améliorer les résultats au CEP.

Après les discours et la visite de l'école, les parents d'élèves ont encore une fois montré leur reconnaissance en offrant des cadeaux :

- un mouton

- des arachides

- des coqs

- des pagnes

 

Nos remerciements aux  enfants, aux parents, aux enseignants, aux directeurs des écoles :

Sainte Thérèse à Lille

Saint Vincent de Paul à Lille

Saint Sauveur à Lille

Saint-Joseph à Lille Fives

Don Bosco à Lille

Grâce à leurs efforts et leur soutien pendant le carême, les élèves pourront travailler avec de l'électricité !

 

Projet d'électrification de 3 classes dans le village de V3

Situation

Dans la région du Plateau Central du Burkina Faso, Province du Ganzourgou, se situe le village de  V3 à 50 Km au sud de la commune de Boudry.

Nedego

 

La population de V3, évaluée à 2800 habitants est essentiellement paysanne, c’est à dire qu’elle vit de l’agriculture, du maraîchage  et de l’élevage.

La ressource annuelle d’une famille de 6 à 8  personnes se situe entre 200 et 350 euros. Cela laisse donc entendre que la population est assez pauvre.

 

Les besoins

L’école primaire de V3 est constituée de 6 classes : CP1, CP2, CE1, CE2, CM1, CM2.

3 de ces classes ont été construites par notre association et inaugurées en octobre 2020.

20201025 064249

L’éducation est synonyme de meilleures conditions de vie. Cette éducation n’est malheureusement pas accessible à tous au Burkina Faso. De nos jours, 65% des garçons et 61 % des filles sont scolarisés en primaire et on passe à 21% des garçons, 17% des filles scolarisés en secondaire. Le nombre d’enfants dans les ménages (6 en moyenne) et le coût de la scolarisation  (15 euros par an  à l'école primaire et entre 50 et 100 euros au collège) obligent les parents à ne pas inscrire tous leurs enfants à l’école.

 

Dsc02875           Dsc02887

           

Le directeur de cette école souhaiterait avoir de la lumière dans les 3 nouvelles classes par l'installation  solaire afin de permettre aux élèves de continuer à étudier à la tombée du jour (à 17h30 il fait noir au Burkina). L’électricité permettrait également de ventiler les classes en période sèche, quand il fait entre 45 et 50 degrés dehors. Ainsi les résultats aux examens de fin de cycle seraient meilleurs.

 

Devis estimatif

Achat matériaux: 

1695 euros

 

Main d'oeuvre:

305 euros

 

Coût total du projet:

2000 euros

 

Dsc07159